Square Enix. Retour personnel sur un foutage de gueule japonais.

Le jeu vidéo japonais va mal. Très mal même.
Après de belles années (de la Famicom à la PlayStation 2), certains éditeurs ne semblent plus en mesure de fournir un travail de qualité.
Ce qui suit est bien évidemment mon ressenti personnel et concerne Square Enix.

Sur PlayStation 4 et Xbox One, j’ai mal.

Très mal même. Petit passage en revue de mes achats Square Enix de ces dernières années (j’aborde les jeux créés au Japon, je verrai les occidentaux plus loin).

Secret of Mana, ou comment transformer de l’or en bouse

J’ai toujours voulu jouer à Secret Of Mana sur Super Nintendo. C’était à l’époque un des rares jeux (avec Zelda 3) qui me faisait envie sur la machine de Nintendo.

Le chef d’œuvre

Mais étant un heureux propriétaire de PC Engine Duo, j’ai du attendre quelques années l’apparition de l’émulation (pas bien) pour tester une première fois. Ce fut sur GP32. Et c’était sympa. Mais le manque de temps fit que je n’alla pas très loin.

Quelle joie donc d’apprendre qu’un remake HD allait sortir sur PlayStation 4 ! Et il faut l’avouer, les graphismes faisaient envie et les cinématiques avec des personnages SD semblaient mignonnes.

La bouse

Quelle déception !!!! C’est statique, mal animé, les bouches ne bougent même pas, c’est peu maniable… Au bout de quelques heures de jeu, j’abandonne. Nul, trop nul.

Final Fantasy XV, ou l’ennui en beauté

Je n’ai jamais vraiment accroché les Final Fantasy. J’ai bien passé de nombreuses heures sur le VII sur PC à la fin des années 90, mais un plantage après 2 heures de jeu sans avoir trouvé de point de sauvegarde m’avait démotivé. De plus, en vieillissant, je me suis un peu lassé des RPG au tout par tour avec plein de menus. Voyant que la version XV était plus « active », je me suis laissé tenté.

Il y a un lit qui traine dans le coin ?

Première approche négative, le jeu n’est pas complet sur la galette ! Il faut se tape un énorme téléchargement pour jouer. Mais bon, après tout, chaque nouveau jeu se tape quelques gigas de mise à jour Day One, donc pas trop grave. On a l’habitude.
J’espérais une superbe intro, et il n’y en avait pas. Bon tant pis. Le jeu commence. C’est beau, mais c’est vide. Très vide. Et les bugs… Et encore des bugs. Et toujours des bugs.
Le seul truc intéressant dans ce jeu reste Cindy. Huuuummmmm, Cindy. Tout le monde est amoureux de toi !

Cindy, La mécano que l’on voudrait voir dans tous les garages !

Bref, encore un jeu qui va direct dans la bibliothèque.

Nier:Automata, retour vers le passé

Je vais être honnête, j’ai pris ce jeu parce-que la jaquette était… Enfin, les persos… Bref, parce-que beau et sexy

Pourquoi ma femme refuse de s’habiller ainsi ?

Alors, que dire du jeu. Oui, il est sympa, oui, les persos sont beaux. Mais les décors… On se croirait sur PlayStation 3 ! Et ils sont tellement répétitifs… Le jeu aurait pût être fabuleux, mais les décors font vraiment mal…

La rencontre…

Kingdom Hearts, le sujet qui fâche

Attention, maintenant, ça fait mal, très mal. Foutage de gueule pleine puissance de la part de Square Enix

KINGDOM HEARTS HD 1.5 + 2.5 ReMIX, la compile LOL

J’ai vraiment adoré Kingdom Hearts II sur PlayStation 2. Je l’ai même terminé deux fois ! N’ayant jamais joué au premier, l’arrivée de cette compilation en HD m’a fait saliver

The compilation !!!

J’ai déchanté très très vite ! Voulant revivre quelques moments épiques de la version PlayStation 2, je commence directement avec le 2.5. Et ça commence mal, très mal. Le jeu n’est pas en plein écran !!!! Un remix HD avec des bandes noires !!! On croit rêver. Et quid de l’excellent doublage en français ? Disparu ! Obligé de se taper l’anglais. Bref, zou ! Gogogo les étagères.

Kingdom Hearts 3, près de 15 ans d’attente pour ça ?

J’ai une grande préférence pour la manette Xbox One par rapport à celle de la PlayStation 4. J’ai donc acheté Kingdom Hearts 3 sur Xbox.

La superbe boite

Lancement du jeu. Intro faite avec des images de la version PlayStation 2 (ça pique). Séquence d’ouverture moins belle que sur la vieille machine de Sony, c’est dommage.
Et encore, des doublages en anglais. D’après Square Enix, la synchronisation lange/bouche était trop compliquée à faire pour le monde entier. Alors disons le clairement, la synchro en anglais est catastrophique ! De plus, quand on parle anglais, on écoute plus que l’on ne lit les sous titrages et quand Dingo parle, on ne comprend rien et on est vite perdu !

Enfin, les graphismes, certes beaux, ne font pas honneur à cette génération de machine. Bon, étagère ? Pas tout de suite. Je n’ai joué que 2 heures, je vais m’accrocher, mais le début fait du mal…

Et les jeux occidentaux dans tout ça ?

Heureusement, Square Enix édite également des jeux occidentaux. Cela permet de ré-hausser le niveau.

Life is Strange, un scénario béton

Pas grand chose à dire sur ce jeu, sinon qu’il aurait pu être plus beau. Le scénario est béton. Un très bon jeu

Quelle histoire !!!

Tomb Raider Definitive Edition, le grand retour de Lara

Le jeu étant l’un des premiers sorti sur Xbox One, la qualité graphique s’en ressent. Mais on se laisse emporter dans l’histoire. Un très bon jeu

Lara, lave toi !!!

Rise of the Tomb Raider, le jeu venu du froid

Se passant principalement dans un univers neigeux (comme ça, pas trop de boulot sur les graphismes), ce deuxième opus se révèle passionnant.

Lara, déshabille toi !

Shadow of the Tomb Raider, le grand final

Bien qu’un peu mou, manquant clairement d’action, ce dernier opus est vraiment magnifique et tout aussi passionnant que les précédents

Lara ! Euhhhh….

Bref…

Comme dit précédemment, tout ceci n’est qu’avis personnel… Mais franchement, Il est grand temps que Square Enix Japon se ressaisisse ! Car là, ras le bol !

minitel

Le retour de tonton

Certains l’ont vécu en direct, d’autres l’ont vu dans des reportages : l’apparition du visage de François MITTERRAND sur un écran minitel en 1981 à 20h.

La disquette comprenant l’image vient d’être retrouvée ! Au format 8 pouces, il faut désormais la lire avec d’extrêmes précautions (en espérant qu’elle fonctionne encore)

Petit détail amusant, l’erreur sur le nom du nouveau président de l’époque : MITTERAMD au lieu de MITTERRAND.

minitel

Le Minitel, cette machine à la puissance insoupçonnée…

Je m’intéresse de plus en plus au Minitel. Et je viens de découvrir que Jean-François DEL NERO, plus connu pour sa création, le HxC, avait décortiqué un Minitel 2, l’avait reprogrammé et et avait créé une démo avec des séquences en 3D.
Toutes les informations sur son impressionnant travail sont disponibles sur cette page.

Et pour le plaisir des yeux, la démo :

minitel

Le minitel, support de jeu oublié…

Quand on parle de jeux vidéo, on pense bien évidemment consoles ou ordinateurs. Aujourd’hui, il y a en plus le « web », les smartphones…
Et pourtant, il y a 30 ans, il étais possible de jouer sur Minitel ! (enfin, pour jouer, il ne fallait pas être pressé et ne pas être cardiaque, les factures France Télécom pour être salées)
Un ancien de ce monde, Christian QUEST, a relancé ses vieux serveurs. Dans la vidéo qui suit, il nous fait découvrir quelques jeux oubliés :

P/ECE

A la découverte de la P/ECE

Je connais la P/ECE d’Aquaplus depuis de nombreuses années. Cette petite console portable fonctionne un peu sur le même principe qu’un VMU Dreamcast, mais pour PC. Je viens enfin d’arriver à en acheter une sur Yahoo Auction. Et pour aller plus loin, je me suis procuré sur Amazon Japon les deux seuls « magazines » dédiés à la machine.

Préparez à découvrir cette petite machine très bientôt

P/ECE Book

suicide squad

Suicide Squad

Après des mois de promotion faisant clairement envie, Suicide Squad est enfin sorti.
Tout d’abord, bravo, en effet, les bandes annonces ne révèlent pas ou peu l’identité de l’ennemi, ni même l’importance des différents personnages. Bravo également pour la 3D, plutôt bonne, ce qui est assez rare. Enfin Bravo à Margot Robbie qui interprète très bien Harley Quinn.

Maintenant :

  • On se fait chier pendant 2 heures
  • Le film est mou
  • les incohérences sont nombreuses
  • on ne comprend pas l’intérêt de certaines scènes (peut-être dans une version longue à venir ?)
  • le Jocker est nul
  • plus on avance dans le temps et plus on régresse en qualité dans l’univers DC.
  • les sous-titrages sont incomplets

Donc, on peut éviter.

suicide

comme des bêtes

Comme des bêtes

Après quelques nanars, il était grand temps de repasser à un cinéma détente.

Comme des bêtes, c’est chouette, c’est rigolo, bien pensé, mignon tout plein. Et Pompon est un véritable psychopathe !

Comme-des-bêtes

Insaisissables 2

Insaisissables 2

Ayant bien aimé le premier il y a quelques années, je me suis dit allons voir la suite !
Bon les suites, généralement, niveau scénario, ça casse pas des briques, mais généralement, pour ce qui est des effets spéciaux, on en prend plein la vue.

Désenchantement. Scénario sans intérêt, parfois à la limite de l’incompréhensible. 3/4 tours de magie, loin de ce que l’on a pu voir dans le premier volet.

Le genre de film que l’on va voir pour rentabiliser sa carte de ciné… Dommage

Insaisissables_2