minitel

Le retour de tonton

Certains l’ont vécu en direct, d’autres l’ont vu dans des reportages : l’apparition du visage de François MITTERRAND sur un écran minitel en 1981 à 20h.

La disquette comprenant l’image vient d’être retrouvée ! Au format 8 pouces, il faut désormais la lire avec d’extrêmes précautions (en espérant qu’elle fonctionne encore)

Petit détail amusant, l’erreur sur le nom du nouveau président de l’époque : MITTERAMD au lieu de MITTERRAND.

minitel

Le Minitel, cette machine à la puissance insoupçonnée…

Je m’intéresse de plus en plus au Minitel. Et je viens de découvrir que Jean-François DEL NERO, plus connu pour sa création, le HxC, avait décortiqué un Minitel 2, l’avait reprogrammé et et avait créé une démo avec des séquences en 3D.
Toutes les informations sur son impressionnant travail sont disponibles sur cette page.

Et pour le plaisir des yeux, la démo :

minitel

Le minitel, support de jeu oublié…

Quand on parle de jeux vidéo, on pense bien évidemment consoles ou ordinateurs. Aujourd’hui, il y a en plus le « web », les smartphones…
Et pourtant, il y a 30 ans, il étais possible de jouer sur Minitel ! (enfin, pour jouer, il ne fallait pas être pressé et ne pas être cardiaque, les factures France Télécom pour être salées)
Un ancien de ce monde, Christian QUEST, a relancé ses vieux serveurs. Dans la vidéo qui suit, il nous fait découvrir quelques jeux oubliés :

P/ECE

A la découverte de la P/ECE

Je connais la P/ECE d’Aquaplus depuis de nombreuses années. Cette petite console portable fonctionne un peu sur le même principe qu’un VMU Dreamcast, mais pour PC. Je viens enfin d’arriver à en acheter une sur Yahoo Auction. Et pour aller plus loin, je me suis procuré sur Amazon Japon les deux seuls « magazines » dédiés à la machine.

Préparez à découvrir cette petite machine très bientôt

P/ECE Book

suicide squad

Suicide Squad

Après des mois de promotion faisant clairement envie, Suicide Squad est enfin sorti.
Tout d’abord, bravo, en effet, les bandes annonces ne révèlent pas ou peu l’identité de l’ennemi, ni même l’importance des différents personnages. Bravo également pour la 3D, plutôt bonne, ce qui est assez rare. Enfin Bravo à Margot Robbie qui interprète très bien Harley Quinn.

Maintenant :

  • On se fait chier pendant 2 heures
  • Le film est mou
  • les incohérences sont nombreuses
  • on ne comprend pas l’intérêt de certaines scènes (peut-être dans une version longue à venir ?)
  • le Jocker est nul
  • plus on avance dans le temps et plus on régresse en qualité dans l’univers DC.
  • les sous-titrages sont incomplets

Donc, on peut éviter.

suicide

comme des bêtes

Comme des bêtes

Après quelques nanars, il était grand temps de repasser à un cinéma détente.

Comme des bêtes, c’est chouette, c’est rigolo, bien pensé, mignon tout plein. Et Pompon est un véritable psychopathe !

Comme-des-bêtes

Insaisissables 2

Insaisissables 2

Ayant bien aimé le premier il y a quelques années, je me suis dit allons voir la suite !
Bon les suites, généralement, niveau scénario, ça casse pas des briques, mais généralement, pour ce qui est des effets spéciaux, on en prend plein la vue.

Désenchantement. Scénario sans intérêt, parfois à la limite de l’incompréhensible. 3/4 tours de magie, loin de ce que l’on a pu voir dans le premier volet.

Le genre de film que l’on va voir pour rentabiliser sa carte de ciné… Dommage

Insaisissables_2

independence day 2

Independence Day : Résurgence

Critique express :
Scénario : 1/10 encore plus neuneu et dégoulinant de bon sentiments que le premier
Image : 8/10 c’est beau et ça pète
Global : 5/10

A voir au ciné, on en prend plein la vue et aucun risque de perte de neurone

independence-day-2-resurgence-movie-poster