PC-FX

La violence ne mène à rien ! Quoique…

Quand on parle de personnages cachés dans le jeux vidéos, on cherche toujours le mot de passe ou le Konami Code permettant de les faire apparaitre. Mais parfois, il faut user de méthodes plus musclées.

C’est ce qui est arrivé récemment, et sans le vouloir, à un passionné de la PC-FX. Alors qui lançait le jeu Battle Heat, la console a fait une chute et miracle ! un nouveau personnage est apparu. Bon, ce dernier est incomplet et toutes les animations ne sont pas présentes. Mais le hasard fait parfois bien les choses.

PC-FX

Génération FX, retour vers un vieux Fanzine

Il y a bien longtemps (pas loin de 18 ans), avec quelques amis et personnes rencontrées dans des boutiques, je m’étais lancé dans le monde merveilleux des fanzines. Comme j’étais à fond dans la PC-FX, Génération FX fut créé.

Seul le numéro zéro est paru… En attendant de retrouver mon dernier exemplaire, voici un aperçu de ce que le numéro 1 aurait du être…

Articles non tapés
Articles tapés
Bonus : le dossier PC-FX rédigé par Douglas pour CD Consoles genfx1

livres

[Projet de Livre] “16-32 bits, La Passation” (Crowdsourcing)

Généralement, je préfères attendre qu’un livre soit sorti pour en parler autour de moi, mais là, il y a un projet que je trouve assez intéressant, celui d’un projet de livre intitulé “16-32 Bits, La Passation”, qui revient sur cette époque trouble entre 1991 et 1998 où l’on passa d’une domination de Sega et de Nintendo à la suprématie de Sony, en l’espace de quelques années. Il s’agit d’un projet de Crowdsourcing, autrement dit c’est grâce aux futurs lecteurs que ce livre sera financé. Ce livre fera entre 200 et 300 pages et sera au format A5.
En cours d’écriture par le rédacteur en chef de Sanqua, ce livre s’adresse…
1. A tous ceux qui ont connu cette époque et qui souhaitent s’y replonger avec un nouveau regard. 
2. Aux plus jeunes qui n’ont pas vécu cette transition mais qui souhaitent mieux comprendre les mécanismes qui ont mené a la domination de Sony, sous une forme très abordable. 
3. Aux fans de machines telles que la CD32, Jaguar, 3DO, Saturn, N64 ou Playstation, qui trouveront surement des nouveaux éléments insoupçonnés vis-à-vis de leur machine de prédilection.
4. A ceux qui s’intéressent aussi aux histoires des hommes a l’origine de ces formidables machines.

Voici le sommaire tel que prévu (il peut être amené à changer légèrement, ultérieurement, a mesure que les chapitres progressent) en termes de structure et de contenu:

Prologue: l’Etat des lieux du jeu video en 1991.
Bref retour sur la génération 16 bits. 
La place du Japon et l’importance du marché américain. 
L’arcade, gardien des tendances. 
Sega-Nintendo. Un duel tournant à l’avantage de Sega. 

Chapitre I: Entre continuité et transition : Sega, Big N, et les autres
Sega en proie aux luttes intestines : Kalinske, Nakayama.
Nintendo, un leader dans l’attente. 
NEC, SNK, FM Towns: le destin d’acteurs très « locaux ». 

Chapitre II: Les nouveaux entrants
Commodore CD32: nouvel essai de combo. 
Atari: du fantôme de la Panther à la Jaguar.
3DO: l’outsider par l’étonnant Trip Hawkins. 
Sony Playstation: la revanche signée Kutaragi.
Les obscures alternatives (Apple Bandai Pippin, Casio Loopy).

Chapitre III: Choix technologiques
Les nouveautés de la génération 32 bits. 

Hardware: les choix des constructeurs.
Pads et autres innovations.
Périphériques et extensions : la corne d’abondance. 

Chapitre IV: Angle d’attaque. 1993-1995
1993 : Première salve : CD32, Jaguar, 3DO.
1994 : 32X aux US, Saturn et Playstation au Japon.
1995: Année charnière.

Chapitre V: Il ne peut en rester qu’un. 1996-1998
Sony: de l’avantage compétitif a la domination. 
Sega: un combat couteux pour la survie.
Nintendo: trop peu, trop tard.
Vainqueurs et vaincus : l’heure des conséquences. 

Chapitre V: La question du « pourquoi »?
Les infortunes d’Atari et Commodore.
Les manquements de 3DO.
Les égarements de Sega.
Les absences de Nintendo.

Epilogue: La passation

Si ce projet de livre vous intéresse, vous pouvez d’ores et déjà le soutenir via le lien suivant, sur KissKissBankBank:

Si vous n’êtes pas familier avec le concept de Crowdsourcing, ça se passe comme ça dans les faits: 
– Vous choisissez une somme que vous souhaitez investir dans le projet en question
– Vous “payez” la somme sur le site de KissKissBankBank, mais en fait, votre compte/carte n’est pas débitée.
– Chaque projet a un compte-à-rebourd pour atteindre ses objectifs de budget. Si le budget est atteint à la fin de la durée (en l’occurence, 90 jours), votre argent est alors débité. 
– Si le projet n’atteint pas la somme à la fin de la durée impartie, vous ne payez rien et vous ne perdez pas d’argent.

Il s’agit donc d’une sorte de “promesse d’achat” effectuée à l’avance.

Personnellement, le projet me semble intéressant, surtout que le rédacteur a l’air de bien connaitre son sujet, donc je vais le précommander ^^ (même si je n’aime pas la couverture…)

lol

Retour vers le futur

Petit plantage d’Excel…
Redémarrage du logiciel…
Récupération des fichiers…
Doudioux ! cela faisait donc si longtemps que je travaillais sur ce tableau ?!

lol

Twitter pour les cons

Ce que j’adore avec Twitter, c’est le système de réduction des urls ou des messages. Le problème étant que la réduction ne se fait pas toujours au meilleur endroit…

Ainsi, on peut envoyer un mail à con chez Darty :


Ou plus simplement, jouer à un jeu con chez Rueducommerce :


livres

START- La grande histoire des jeux vidéos

Quand un livre sur les jeux vidéos sort, je suis immédiatement intéressé. Si j’achète automatiquement toutes les productions Pix’n Love qui sont de grande qualité, je fais généralement attention avant de sortir la CB.

Pour START- La grande histoire des jeux vidéos d’Erwan CARIO (journaliste d’ecrans.fr), je n’ai pas feuilleté le bouquin, je l’ai directement acheté sur Amazon. J’ai bêtement cru qu’un livre écrit par un journaliste jeux vidéos serait automatiquement bon. Quelle erreur ! :

– couverture avant super moche, mais ça, je le savais déjà
– couverture arrière très belle
– mise en page sympathique, mais j’ai l’impression de reconnaitre un template gratuit inDesign (mais je lui en veux pas, je fais la même chose ^^)
– beaucoup de sujets et de jeux abordés, mais c’est souvent trop court. On ne découvre absolument rien. Même pas une anecdote…
– Les captures d’écrans sont presque toutes en anglais. Alors pour les jeux existant en français, c’est vraiment dommage. Pourtant, les roms sont dispos partout sur le net. Ceux qui diront que c’est par respect pour le jeu original auront tort. Secret of Mana aurait été mieux en japonais par exemple  (sur la page Gran Turismo, les captures d’écrans sont soit en anglais et en miles, soit en français et en km).
– dans la liste des 241 jeux auxquels il faut avoir joué dans sa vie, il n’y a pas Bomberman ! Certains choix sont très discutables , il aurait été intéressant de dire que c’était une liste personnelle de l’auteur.
– Si l’on oublie la première génération de consoles américaines, seules les consoles Sega, Sony et surtout Nintendo sont traitées. J’ai bien vu une photo de la Lynx d’Atari, mais elle semblait un peu seule. Pas un mot de Nec, qui a beaucoup apporté au monde des jeux, ni sur SNK (ou alors, je l’ai pas vu)
– les sources de l’auteur : 2 livres Pixnlove et Wikipedia ! D’ailleurs, on a plus l’impression de lire un résumé de Wikipedia qu’autre chose… Si la présentation est bien aérée, ce qui est agréable, on aurait aimé un peu plus de texte, cela fait un peu trop sujet survolé. L’auteur se présente comme un journaliste jeux vidéos, mais franchement, même un personne n’y connaissant rien aurait pu produire le même livre.

Bref, le gros fan passera son chemin car il connaitra déjà tout. Mais le livre pourra plaire à celui qui s’intéresse un peu aux jeux vidéos ou qui veut en savoir plus sans avoir à faire des recherches sur le net. Mais bon, je l’ai, je le garde et vais quand même le lire à fond et il fera bien dans ma bibliothèque (tant que personne ne voit la couverture, probablement faite sous Paint) .

Je montre quand même la couverture :

La grande histoire des jeux vidéos

lol

Problème de résolution

J’ai du installer récemment un PC sous Windows Seven Pro. Je crois que j’ai un petit problème de résolution, malheureusement, je ne trouve pas l’écran au bon format…